translate-110777_960_720

Pass Export Com : une aide de la région Bretagne pour faire traduire vos supports de communication

Publié le 17/03/2017

Quand il s’agit de développement international, on n’insistera jamais assez sur l’importance d’avoir des documents commerciaux traduits CORRECTEMENT  dans la langue du pays ciblé.

Pour inciter les entreprises bretonnes à faire traduire de manière professionnelle leurs supports de communication et ainsi augmenter leurs chances sur les marchés étrangers, la région Bretagne a mis en place le Pass Export Com (ex ASCLE).

 

Prestations éligibles à l’aide de la Région 

 

Voici quelques exemples des prestations éligibles qui sont à réaliser par un prestataire extérieur basé en France.

  • Adaptation en langue(s) étrangère(s) d’un site internet existant
  • Réalisation de brochures ou plaquettes présentant l’entreprise et/ou ses produits/services en langue(s) étrangère(s).
  • Traduction de notices techniques et emballages.
  • Traduction de brevets.
  • Traduction d’insertions publicitaires dans des revues professionnelles éditées et publiées à l’étranger.
  • Traduction de films ou sous-titrages présentant l’entreprise et/ou ses produits/services (sauf spots publicitaires)

Qui peut bénéficier du Pass Export Com ?

Cette aide s’adresse aux PME (<250 salariés) de production ou de service aux entreprises (sous conditions) ayant leur siège social en Bretagne ou a minima 75% de son effectif y travaillant.

Celles-ci doivent démontrer une volonté forte de développer leur chiffre d’affaires export.

 

N’hésitez pas à vérifier votre éligibilité auprès d’Olga Louët au 02 99 25 04 05.

 

En quoi consiste cette aide ?

Cette aide de la Région consiste en un financement de 50% des dépenses éligibles. Elle débute à 2 000€  (soit une dépense de 4 000 €) et peut aller jusqu’à un montant maximum de 15 000 € (soit une dépense de 30 000 € maximum).

 A noter : L’entreprise ne pourra bénéficier de cette aide qu’une seule fois sur une période de 3 ans.

 

Marche à suivre pour bénéficier de cette aide à la traduction

  • La démarche s’amorce par l’envoi d’une lettre d’intention aux services de la Région. La lettre doit être envoyée avant toute action/dépense car sa date de réception détermine le démarrage officiel du programme.  Toute facture antérieure à la date de la lettre d’intention ne sera pas prise en compte.Télécharger un modèle de lettre.
  • L’entreprise dispose ensuite de 18 mois pour boucler le projet et présenter ses factures.
  • Dossier à remplir en ligne. Celui-ci sera soumis au vote des élus (2 mois d’instruction).
  • L’aide sera versée à réception des factures acquittées justificatives.

Point info BCI

Pour tout complément d’information ou vérification d’éligibilité à cette aide, n’hésitez pas à contacter :
Olga Louët
o.louet@bretagnecommerceinternational.com
02 99 25 04 05

De manière générale, n’hésitez pas à contacter vos conseillers Bretagne Commerce International. Ils sauront vous informer sur les différents dispositifs d’aide et vous aider à monter les dossiers.