20171020_120349

Accord de libre–échange Japon/ Union Européenne : quel impact pour l’agroalimentaire breton ?

Publié le 25/10/2017

La conseillère agricole de l’Ambassade de France au Japon était à Rennes pour expliquer l’impact des accords de libre-échange entre l’UE et le Japon sur l’agroalimentaire breton.

 

A l’occasion du voyage annuel du président de région au Japon et plus précisément d’une rencontre avec l’ambassadeur de France à Tokyo, il avait été décidé que Bretagne Commerce International  organiserait une réunion d’information sur les accords de libre-échange en Bretagne en présence de l’ambassade.

Chose dite, chose faite : vendredi 20 octobre, 17 entreprises étaient ainsi rassemblées pour  échanger avec Sabine Hofferer de l’ambassade de France à Tokyo, Mr Kataoka, directeur général du Jetro* et Jean-Charles Crouin, conseiller du Commerce extérieur, sur l’impact des accords sur les produits agroalimentaires bretons.

Pour BCI, qui organise plus d’une centaine de réunions d’information gratuites par an, il s’agissait de la première rencontre organisée conjointement avec une ambassade. Cette rencontre s’inscrit tout à fait dans l’esprit du projet de Jean-Yves Le Drian : faire des ambassades la première maison des entreprises françaises à l’international et le premier promoteur de la marque « France ».

Ces liens avec les ambassades sont pertinents car ils permettent d’avoir un  accès facilité aux régulateurs locaux.

Les accords de libre-échange entre le Japon et l’Union européenne (en pourparlers depuis 10 ans) ont été signés en juillet 2017 et devraient être finalisés en 2018 avec un démantèlement échelonné des restrictions actuelles pour certains produits comme la viande, les produits laitiers, les plats préparés.

BCI reste attentif à l’évolution de la mise en place de l’accord et envisage d’organiser une prochaine étape à l’occasion du salon FOODEX à Tokyo en mars 2018.

Aujourd’hui, le Japon est le 13ème pays d’exportation des produits bretons (140 millions €).**

Pour en savoir plus sur le marché agroalimentaire au Japon, la situation de l’offre française et le calendrier de démantèlement des droits de douanes, n’hésiter à contacter à visionner en replay de la réunion d’information.

 

* organisation japonaise du commerce extérieur **  source « les entreprises bretonnes à l’international », juillet 2017