Mis à jour le 11/01/2022

Alors que les exportations directes de textiles, de maroquinerie et d’articles chaussants avaient bénéficié d’une hausse en 2020 (+ 4 %), la tendance est plutôt au ralentissement cette année, principalement en raison des reculs affichés par plusieurs clients européens clés.

Assez peu synchronisé avec les évolutions de la demande mondiale, le secteur affiche des fluctuations marquées selon les marchés cibles.

 

Infographies : 

Évolutions observées au sein du Top 5 des clients de la mode bretonne

Évolutions des échanges trimestriels bretons dans la mode entre 2017 et 2021

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.