Mis à jour le 19/01/2023

 / 

Le 18 décembre 2022, l’UE a décidé que l’agriculture et la pêche ne devraient pas être incluses dans le système d’échange de quotas d’émission de l’UE (SEQE-UE). Ce système fixe un plafonnement des émissions de CO2 émises par les entreprises et établit un marché et un prix pour les quotas d’émission de CO2.

L’exclusion des secteurs de la pêche et de l’agriculture du SEQE-UE aurait été décidée en raison de leur faible poids économique (1,6% du PIB de l’UE en 2021).

Une nouvelle réforme étend par ailleurs le système au diesel, à l’essence et aux combustibles de chauffage.

Accédez à la ressource