Mis à jour le 10/03/2022

Selon les dernières données de la CCI Algéro-Française, la croissance a atteint 3,5% en 2021. Le pays a vu sa balance commerciale revenir à l’équilibre ce qui n’était plus le cas depuis 5 ans.

La France a néanmoins perdu du terrain en matière d’IDE . Elle passe à la 3ème place derrière les Etats-Unis et l’Italie (IDE estimés à 93 Md USD en 2020) .

Malgré les restrictions aux importations de produits de consommation mis en place par le gouvernement algérien pour pousser au développement de la production locale, il existe des opportunités offertes aux entreprises françaises.

Une revue de quelques secteurs porteurs selon la CCI :

  • La filière IAA : le pays compte 2300 entreprises agro sur le territoire ayant importé pour près de 300 M EUR d’équipements ;
  • La filière agricole. L’Algérie souhaite devenir de plus en plus autosuffisant dans le secteur ce qui favorise les investissements (importation d’équipement agricole en 2021 : 300 M EUR) ;
  • L’Algérie est une terre d’opportunité dans le secteur de la santé le pays comptant plus de 440 projets d’investissements dans la filière pharmaceutique. (Importations 2021 de dispositifs médicaux : 500 M EUR) ;
  • Les infrastructures et BTP : projet de construction et rénovation de voie ferré, 25KM de métro en plus à Alger etc.
  • La filière réseau et télécom : 11000 km de fibres optiques sont en cours d’installation en Algérie. En parallèle le pays souhaite développer sa digitalisation et vient de créer un fonds start-up de 10 M EUR) ;

Accédez à la ressource 

 

Consultez un article du Moci – février 2022 

Webinaire – Nouvelle loi de finance 2022