Mis à jour le 02/02/2022

Dans un contexte marqué par un retour de la croissance du PIB en Algérie 3,4% en 2021 contre une décroissance de -4,6% en 2020 selon les derniers chiffres du Fonds Monétaire International FMI , les autorités ont lancé une série de mesures afin de développer son économie tout en assurant un équilibre social permanent.

C’est dans ce contexte que sont intervenus Halim AMMAR KHODJA  et Akram HAMOUDA de la CCI Algéro Française, dans le cadre d’un webinaire proposé aux entreprises bretonnes.

Afin de mieux comprendre l’environnement réglementaire et économique Algérien notamment en ce qui concerne les aspects bancaires, fiscaux et douaniers liés aux échanges commerciaux, nous avons vu  quelles sont les facilitations mises en places pour encourager les investissements productifs locaux ou étrangers, conjuguées à l’encadrement des importations et la promotion des exportations hors hydrocarbures parues dans la loi de Finances 2022.

Thèmes abordés

  • Présentation des nouvelles dispositions
  • La liste du DAPS Droit additionnel pour la protection et sauvegarde de l’économie nationale
  • Les moyens de paiements
  • Les incoterms
  • Les nouvelles taxes…

Les intervenants ont également évoqué la pratique des affaires en Algérie, ainsi que les perspectives économiques qui se profilent.

 

Accédez à la présentation