Mis à jour le 31/03/2022

Le syndicat français national de l’industrie des technologies médicales, le Snitem,  accompagné de son homologue allemand, l’association BVMed, alertent sur les conséquences du règlement européen qui oblige les équipements médicaux à être certifiés avant le 26 mai 2024 .

Il apparait en effet que les temps d’attentes soient très long et le nombre d’organismes certificateurs n’est pas assez important. Ils ne sont que 27 à ce jour pour une durée de certification moyenne d’environ 18 mois ?

Certains produits pourraient donc ne plus pouvoir être vendus d’ici 2025. 25 000 certificats seraient concernés.

Accédez à la ressource