Mis à jour le 10/05/2022

D’après un article de Bloomberg du 4 mai dernier, 9 pays européens que sont la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, l’Allemagne, la Lettonie, le Portugal, l’Espagne et la Suède prévoiraient d’envoyer une lettre commune à l’UE afin de faire pression pour relancer des négociations sur des accords commerciaux.

Cette lettre ferait part de l’inquiétude de certains pays quant au retard pris sur d’autres comme le Japon par exemple dont 80% de ses échanges sont couverts par des accords de libre-échange.

Cette lettre ferait référence aux discussions ralenties avec le Chili (partenaire de 1er plan concernant les transitions verte et l’accès au lithium nécessaire à la fabrication des batteries) mais aussi à l’accélération des échanges avec la Nouvelle-Zélande, l’Australie, l’Inde et l’Indonésie tout en accélérant la mise en œuvre des accords signés avec les pays du Mercosur comprenant l’Argentine, le Brésil, l’Uruguay et le Paraguay (accord conclue en 2019 mais toujours pas ratifié par l’UE).

 

Accédez à la ressource