Mis à jour le 25/03/2022

Selon un article de Space News, les Etats-Unis seraient en pourparlers avec les pays utilisateurs des satellites de communication Wideband Global Satcom (WGS), satellite principalement conçu et développé pour le département américain de la Défense, concernant le financement et le lancement du nouveau WGS-11+ actuellement développé par Boeing dont le lancement est programmé pour 2024.

Les satellites WGS sont pour le moment au nombre de 10 et fournissent des communications à large bande à l’armée américaine et à ses alliés.

Les pays concernés par ces discussions : le Canada, la République Tchèque, le Danemark, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et la Norvège. L’Australie a un accord à part avec les Etats-Unis puisque le pays est partenaire du programme WGS global mais ne prendra pas part au financement de lancement du WGS-11+.

Accédez à la ressource