Mis à jour le 21/12/2021

D’après un article de novembre 2021 de Fashion Network, Google est sur le point de présenter un nouvel outil développé en partenariat avec Stella McCartney, WWF et le programme Textile Exchange (programme qui s’appuie sur des référentiels internationaux comme GRS (Global Recycled Standard), RCS (Recycled Claim Standard) et OCS (Organic Content Standard) garantissant que le produit provient de pratiques durables), permettant aux professionnels de la mode et du textile de s’informer sur les matières qu’ils utilisent pour la confection des vêtements et accessoires.

L’article rappelle que l’industrie de la mode génère près de 8% des émissions de gaz à effet de serre principalement au moment de l’approvisionnement de matières.

L’outil, nommé GFIE, permettrait d’évaluer le risque environnemental des fibres en fonction de plusieurs critères comme l’impact sur les forêts, la consommation d’eau, la biodiversité ou encore la pollution de l’air différents selon qu’il s’agisse de fibre naturel, synthétique ou des fibre de cellulose (indentification des producteurs par pays via google cloud et google earth).

Accédez à la ressource