Mis à jour le 31/08/2020

Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie paru en juin 2020, l’hydroélectricité joue un rôle très important en Afrique. Actuellement, elle représente en moyenne 17% de la production d’électricité sur ce continent.

Dans certains pays, comme la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Malawi, le Mozambique, l’Ouganda et la Zambie, la part de l’hydroélectricité dans la production d’électricité dépasse 80%. Cette part pourrait augmenter à plus de 23% d’ici 2040, dans le cadre de l’effort en cours pour la transition énergétique propre et l’accès universel à l’énergie en Afrique.

En parallèle, l’Agence estime que les risques climatiques sont peu pris en compte dans les projets hydroélectrique alors que les impacts liés au dérèglement climatique peut avoir de lourdes conséquences sur les installations. Elle site l’exemple du Malawi qui a vu le passage d’un cyclone en 2019 provoquer l’arrêt de deux centrales hydroélectriques (-80% de production électrique pendant plusieurs jours).

Accédez à la ressource

 

 

Donner votre avis