Mis à jour le 11/01/2022

Un client en plein boom régional (et mondial)

D’après les données publiées par Trade Map, les prévisions concernant les évolutions de la valeur des importations de la Chine et de Hong Kong au 1er semestre 2021 présagent d’un solide rebond de la demande estimé à + 20 % par rapport à la même période en 2020, soit un niveau relativement proche de l’accélération (+ 19 %) enregistrée jusqu’à présent par les expéditions régionales au global vers ces destinations.

De plus en plus importants pour l’économie régionale, les gains réalisés en Chine suffisent presque à compenser à eux-seuls les pertes enregistrées par certains secteurs sur d’autres marchés majeurs l’an passé et cette année, en particulier le Royaume-Uni.

Les exportateurs bretons ont su capter les hausses remarquables qu’affiche la demande chinoise en viandes et en produits laitiers, postes clés à l’export dont elle est désormais le 1er client, et profitent jusqu’à présent d’une poursuite de cette tendance en 2021.

Ce ne sont pas les seuls secteurs à avoir enregistré de belles progressions l’an passé et à poursuivre sur leur lancée. Ainsi la BVP et la mode sont en plein boom tandis que l’orientation semble favorable pour :

  • l’élevage,
  • les fruits et légumes,
  • les intrants agricoles et les matériaux de construction,
  • ou encore la chimie,
  • la pharmaceutique
  • et le mobilier,

qui retrouvent le chemin de la croissance, hissant la Chine au Top 10 des clients de ces secteurs.

À l’inverse, les exportations tendent à ralentir sur d’autres secteurs pour lesquels la Chine est un marché relativement mineur au niveau régional, malgré son poids au niveau mondial, entre autres pour la mécanique et les équipements électriques, agricoles ou numériques bretons.

Parmi les rares ombres au tableau, les ingrédients poursuivent sur une tendance très à la baisse sur le marché chinois, toujours 1er client du secteur et marché de 1er plan mondial, de même que les boissons, les produits de beauté et les bois, cartons et papiers.

 

 

 

Accédez à l’article au complet