Mis à jour le 31/05/2021

Dans le prolongement de notre réunion du 5 février 2021 sur l’évolution de la réglementation UE en matière de commerce électronique, nous vous invitons à un focus Royaume-Uni post-Brexit.

Il sera l’occasion de faire le point sur les différents aspects de la TVA applicable à vos échanges avec, d’une part, la Grande-Bretagne et, d’autre part, avec l’Irlande du Nord.

Nous traiterons les sujets suivants afin d’en décrypter les spécificités depuis que le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne :

  • E-commerce et BtoC
  • Ventes de biens en BtoB
  • Stocks (dépôt et consignation)

C’est sur cette thématique qu’est intervenu M. Pascal ANDRÉ , Fiscaliste spécialiste E-Commerce au sein de TEVEA International.

 Que faut-il retenir de ce webinaire?

 

Retour de Annie Le Masson– Conseillère Internationale

Ce webinaire a traité les conséquences de la sortie du Royaume-Uni (RU) du l’Union européenne du point de vue de la TVA. Il n’avait pas vocation à aborder les règles générales des échanges extracommunautaires, que ce soit en termes de facturation ou d’Incoterms.

Ce qu’il est important de retenir :

Irlande du Nord

-Elle reste membre à la fois du Royaume-uni et de l’Union Européenne jusqu’au 31 décembre 2025

-Ses numéros de TVA intracommunautaires ne commencent plus par GB mais par XI

-DEB jusqu’au 31/12/2025

Royaume-Uni

-Flux de marchandises de nature extracommunautaire avec la Grande-Bretagne (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles)

-Numéro EORI propre au RU pour toutes les opérations export et import au Royaume-Uni

-Maintien de la déclaration Intrastat (DEB) au RU en 2021 dès que le montant des importations y atteint 1 500 000 £ (environ 1 750 000 €)

Ventes à distance

Leur bon traitement fiscal dépend de plusieurs critères

-Valeur des colis importés au UK : plus ou moins de 135 £ (environ 155 €)

-Nature de la vente : en BtoB ou en BtoC

-Intervention ou non d’une Market place.

-Localisation des biens vendus : au ou en-dehors du RU

 

Point de vigilance

L’Incoterm DDP est parfois imposé par l’acheteur ou le vendeur GB et en DDP le vendeur devient l’importateur. Par conséquent :

-A l’export : vous devez vous immatriculer à la TVA et obtenir un EORI GB

-A l’import : la France appliquant le principe de l’inversion du redevable votre fournisseur vous facture HT et vous effectuez une autoliquidation dans votre CA3.

Rappel a été fait ici qu’une TVA facturée à tort ne peut pas être récupérée par le client.

Téléchargez la présentation

Donner votre avis