Mis à jour le 05/05/2022

Bien que l’accord de libre-échange signé en décembre 2020 par le Royaume-Uni et l’UE ouvre de belles perspectives aux entreprises françaises, le Moci estime que ces dernières tardent à saisir pleinement ces opportunités.

En effet, si l’accord commercial maintient une grande ouverture pour les échanges de biens entre les 2 blocs, le rétablissement des formalités douanières aux frontières a désorienté nombre d’opérateurs qui n’y étaient pas préparés.

 

Accédez à la ressource