Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 01/09/2022

 / 

Alors qu’en Australie, les émissions directes du bétail représentent ~70% des émissions de GES du secteur agricole et 11% du total des émissions nationales de GES, faisant du bétail la 3e source d’émissions de GES, derrière l’énergie et le transport, des études montrent que les éleveurs peuvent utiliser des additifs et des compléments alimentaires pour réduire la production de méthane chez le bétail.

En effet, les composés et matériaux naturels présents dans les compléments alimentaires, à l’image des algues rouges, pourraient réduire les émissions de méthane du bétail de ~80%.

Accédez à la ressource