Mis à jour le 06/05/2022

Tentant de se remettre de la crise sanitaire via des mesures de relance économique et l’assouplissement de certaines restrictions, le Vietnam fait face à une hausse de la demande d’aliments pour animaux.

En effet, le cheptel porcin du pays a augmenté de 7,2% en 2021 (28,1 M de têtes), tandis que le cheptel de truies a augmenté de 5% (3,1 M de têtes).

Dans ce contexte, Feednavigator estime que la demande globale d’aliments pour animaux en Asie du Sud-Est devrait passer de 26,2 MT en 2021 à 27 MT en 2022, puis à 28 MT en 2023.

 

Accédez à la ressource