Mis à jour le 10/03/2022

Le gouvernement ukrainien vient d’interdire l’exportation de blé, d’avoine et d’autres produits de base qui sont vitales pour l’approvisionnement alimentaire mondial.

Il est également interdit d’exporter du mil, du sarrasin, du sucre, du bétail vivant, de la viande et autre sous-produits du bétail.

Il faut rappeler que la Russie et l’Ukraine fournissent à eux deux près d’un tiers des exportations mondiales de blé et d’orge. Or certains pays comme l’Egypte et les pays du Moyen-Orient s’approvisionnent massivement en mer Noire.

Au 7 mars , le prix à la tonne du blé a dépassé les 400 EUR / Tonne et le maïs était à 360 EUR / T.

 

Accédez à la ressource