Mis à jour le 12/05/2022

Alors qu’elle était interdite dans l’UE depuis 2001 suite à la crise de la vache folle, l’utilisation des protéines animales transformées (PAP) dans les régimes alimentaires des animaux est de nouveau autorisée dans l’alimentation des animaux d’élevage non ruminants suite à une décision adoptée par la CE en août 2021.

À noter que des exigences strictes sont imposées à l’utilisation des PAP dans les aliments pour animaux. Les protéines provenant de la volaille ne peuvent être utilisées que dans les aliments pour porcs et l’équivalent provenant des porcs ne peut être utilisé que dans les aliments pour volailles.

Accédez à la ressource