Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 15/09/2022

 / 

En déplacement en Ukraine en août 2022, le secrétaire général de l’ONU, A. Guterres, a déclaré qu’il était nécessaire d’expédier davantage d’engrais russe pour soulager et réduire les prix des marchés des matières premières.

Dans son discours prononcé depuis le Centre de coordination conjointe, qui supervise l’application de l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes signé en juillet 2022 par l’Ukraine et la Russie et qui garantit à la Russie de pouvoir exporter ses produits agricoles et ses engrais malgré les sanctions occidentales, le secrétaire général de l’ONU a estimé que sans engrais en 2022, le monde pourrait manquer de nourriture en 2023.

 

Accédez à la ressource