Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 15/09/2022

 / 

Alors que l’Europe importe ~40% de son gaz à la Russie, matière cruciale pour la production d’engrais, la guerre en Ukraine pousse les producteurs européens à trouver d’autres fournisseurs et alternatives. À noter également que ~33% des importations européennes d’ammoniac, de phosphate et de potasse proviennent de Russie.

De son côté, le Maroc représente déjà 40% des importations européennes de phosphate, et ce chiffre pourrait augmenter considérablement dans les mois et années à venir.

Au 1er trimestre 2022, le groupe public marocain OCP, qui exploite des roches phosphatées et produit des engrais, a annoncé que sa production pourrait augmenter de 50% dans les 4 prochaines années.

Accédez à la ressource