Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 09/09/2022

 / 

Selon une étude de l’AIE relayée par Futuribles, l’Afrique subit plus le réchauffement climatique que le reste du monde alors que sa population (~20% de la population mondiale) n’est responsable que de 3% des émissions mondiales de GES associées à la consommation d’énergie.

À noter que la plupart de pays africains ont signé l’accord de Paris de 2015 et se sont engagés à décarboner leur énergie, alors que la demande augmente de 2,4%/an.

La crise sanitaire a provoqué la 1ère récession économique en Afrique subsaharienne depuis 25 ans, notamment en raison de la chute des exportations de gaz et de pétrole, dont la production a diminué de 20% en 2020.

Accédez à la ressource