Mis à jour le 25/03/2022

L’African Energy Chamber vient de sortir au mois de mars 2022 un rapport sur les capacités de production pétrolière du continent africain pour l’année 2022.

Il confirme que le conflit russo-ukrainien devrait impacter la fourniture des hydrocarbures les Etats-Unis comme les Britanniques ayant annoncé la fin des importations de brut et produits pétroliers russes d’ici la fin d’année 2022.

Tous les regards se tournent donc vers d’autres pays producteurs comme les pays du Moyen-Orient mais aussi certains pays africains que sont le Nigéria, la Lybie, l’Algérie ou encore l’Angola qui pèsent pour 80% de la production africaine d’hydrocarbures.

Le rapport propose une photographie des capacités de production par pays et indique que le principal frein viendrait d’un manque d’investissements dans de nouvelles infrastructures sur le continent.

Accédez à la ressource

 

Pour aller plus loin : consulter le rapport de African Energy Chamber sur l’état des énergies en Afrique pour 2022