Mis à jour le 12/05/2022

Selon des rapports publiés en mars 2022 et relayés par Timesnext, bien que l’impression 3D n’a pas encore complètement remplacé les méthodes traditionnelles de fabrication des satellites, elle est de plus en plus utilisée.

Boeing devrait d’ailleurs se servir de cette méthode pour construire son système de satellites de communication Wideband Global Satcom. Ce nouveau projet à 605 M$ démontre bien l’intérêt pour le marché de l’impression 3D, qui pourrait atteindre 63 Mds$ d’ici 2026 dans le secteur aérospatial uniquement.

Accédez à la ressource