Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 01/09/2022

 / 

D’après un communiqué de presse de l’université de Wageningen, les bactéries intestinales des animaux d’élevage seraient devenues de moins en moins résistantes aux antibiotiques au cours des 10 dernières années aux Pays-Bas.

La surveillance de la résistance aux antibiotiques chez les animaux d’élevage porte particulièrement sur les bactéries E. coli, Salmonella et Campylobacter, qui sont des causes importantes d’infections d’origine alimentaire.

Par ailleurs, les chiffres de l’Institut néerlandais des médicaments vétérinaires montrent que l’utilisation d’antibiotiques chez les poulets de chair a diminué de 31,7% en 2021 par rapport à 2020.

 

Accédez à la ressource