Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 22/09/2022

 / 

Alors que la production de vêtements représente 10% des émissions mondiales de CO2 et est le 2e plus grand consommateur d’eau au monde, la création d’une économie circulaire de la mode serait urgente.

En effet, depuis 2000, le taux de production de vêtements a doublé, et, sans changement, l’industrie de la mode serait responsable de 26% des émissions mondiales de CO2 d’ici 2050.

Dans ce cadre, plusieurs actions sont mises en place, à l’image du Textiles Action Network, qui relie les entreprises, les chaînes d’approvisionnement et les gouvernements dans le but de lutter contre l’impact environnemental de l’industrie de la mode.

Accédez à la ressource