Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 23/06/2022

 / 

Qui êtes-vous?

Philippe CORDIER, expert en management des organisations, j’interviens dans la sous-région sur l’accompagnement opérationnel des entreprises.

J’enseigne cette matière au Sénégal et en France auprès des étudiants en fin de cycle.

Membre du C.A, responsable Afrique et délégué pour le Sénégal de l’OSCI, fédération des sociétés privées de l’accompagnement à l’international qui regroupe à ce jour 154 membres sur 130 pays.

Président-Fondateur de Ceemo SAS, société de conseil spécialisée dans l’accompagnement à l’international.

 

 

SECTEURS PORTEURS

Quels sont, selon vous les secteurs porteurs au Sénégal?

Les secteurs en développement sont :

  • agricole et agro business
  • économie numérique
  • mines
  • pétrole et gaz
  • produits de la mer et aquaculture
  • santé
  • tourisme
  • infrastructures
  • assainissement et eau
  • énergie
  • construction

IMPACTS DE LA COVID-19

Quels sont les impacts économiques et sectoriels de la crise sanitaire en 2021 ?

La pandémie de COVID-19 qui a touché le Sénégal a mis à mal une économie somme toute robuste. Après une hausse de 6,7 % en 2018 et de 5,3 % en 2019, le PIB réel s’est contracté à 1,5% en 2020.

En cause principalement les secteurs du tourisme (–17,0 %), des transports (–8,8 %) et du commerce (–0,6 %) ainsi que d’une baisse des investissements et de la demande extérieure.

Malgré la sévérité de l’impact de la crise sanitaire sur l’économie, la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE) dans sa seconde phase PAP II (2019-2023) ajusté et accéléré permet de visualiser un rebond dès 2021 avec 4,7%, puis 5,5% en 2022 et 10,8% en 2023.

PRATIQUES DES AFFAIRES

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre dans le cadre de la pratique des affaires ?

  • Négliger le facteur humain ;
  • Faire abstraction des différences culturelles avec la France : la religion, les us et coutumes ont de l’importance et peuvent prendre, parfois, le dessus sur les obligations professionnelles ;
  • Raisonner trop français : les sénégalais ont leur logique qui est tout aussi valable que celle des français et il faut l’accepter !

 

Forces et faiblesses du Sénégal

Forces Faiblesses
  • la stabilité sociale et politique,
  • une croissance solide,
  • des incitations spécifiques pour stimuler l’investissement,
  • un essor industriel,
  • l’extraction des énergies pétrole et gaz (à partir de 2023),
  • un taux de couverture Internet de 97,20%
  • les coûts de facteurs de production,
  • les infrastructures,
  • les procédures administratives,
  • le foncier