Mis à jour le 02/02/2022

Le magazine Cosmetics Design Europe a proposé une revue des avantages et des inconvénients à l’utilisation des emballages en aluminium appliquée à la filière cosmétique mais transposable à d’autres secteurs comme l’agroalimentaire.

Un gros avantage : l’aluminium est hautement recyclable. 35% de tous les emballages et feuilles aluminium auraient été recyclés en 2018 (50% pour les canettes de boissons) selon les données l’Agence de Protection de l’environnement américaine (Environmental Protection Agency) contrairement au plastique qui se dégrade plus facilement au moment du recyclage.

De plus, le recyclage des emballages en aluminium (pour fabriquer de l’aluminium secondaire) permettrait d’économiser jusqu’à 95% d’énergie par rapport à la production d’aluminium primaire. (Donnée Tournaire Group)

Par contre, l’usage d’emballage en aluminium nécessite des contraintes au moment du transport car c’est un matériau  plus cassant, et donc plus lourd si on utilise plusieurs couches, ce qui augmente les coûts.

L’intérêt d’un emballage en aluminium s’exprime donc pour des produits rechargeables comme le shampoing, les lotions etc. pour la filière cosmétique.

Il faut tenir compte de l’impact environnementale et sociétale provoqué par l’exploitation du minerai de bauxite indispensable à la fabrication de l’aluminium.

On rappelle que l’aluminium a vu son prix augmenté de 70% en 2021. En cause : la reprise de la demande mondiale, la politique de lutte contre la pollution mise en place en Chine et l’instabilité géopolitique dans certaines régions fournisseur de Bauxite comme la Guinée.

Accédez à la ressource