Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 15/09/2022

 / 

Le secteur des légumes se trouve fortement impacté par des épisodes de sécheresse obligeant à réduire ou interdire l’irrigation. Cela vient se rajouter à la hausse des tarifs des engrais et de l’énergie.

Les pertes de rendement sont estimées entre 20 et 50% pour certains produits et notamment les haricots verts (en parallèle le rendement de tomates en France baisserait de 15 à 20%).

Les producteurs de conserves et légumes surgelés font part de leurs inquiétudes et demandent une revalorisation des prix de légumes.

Si rien n’est fait, de nombreux producteurs pourraient faire le choix d’abandonner la production de légumes au profit de cultures céréalières ou de culture de soja beaucoup plus rentables en raison des cours mondiaux élevés cette année.

Accédez à la ressource

 

Pour aller plus loin, consulter un articles des Echos ” Haricots verts, petits pois, tomates : la grande crise des légumes français ” – 13 septembre 2022