Mis à jour le 13/10/2020

Au Maroc, le marché des fromages a connu une croissance de 7.6% en 2018.

Cette hausse de la croissance en volume du marché des fromages peut être justifiée par une consommation plus importante du fromage frais, dû à des préférences de plus en plus marquées pour le fromage de chèvre.

Cependant, les marocains ont depuis des années développé des préférences pour le fromage fondu (70% de la consommation) plutôt que le fromage frais ou à pâte molle, sèche et pressée.

Ainsi, le marché du fromage marocain est dominé par le fromage fondu. En effet, la production de fromage fondu est caractérisée par un faible coût et donc plus accessible.

Néanmoins, selon l’OMS, les marocains consomment moins de produits laitiers que la norme internationale. Les marocains présentent de faibles consommations en fromage avec une consommation de 1.2kg de fromage par an en moyenne.

Au Maroc, peu d’entreprises disposent d’équipements adaptés pour monter une fromagerie.

Il existe de nombreux obstacles portant sur les conditions de fabrication, notamment en termes de respect de la température et de la chaine de froid, mais également de l’humidité ambiante des lieux de conception.

Dans cette étude, vous trouverez les éléments suivants :

  • Les données chiffrés
  • Les types de fromages consommés
  • Les acteurs clés

 

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis