Mis à jour le 25/02/2022

Selon le dernier rapport de Rabobank, Global Animal Protein Outlook, paru en novembre 2021, la demande de volaille devrait augmenter mais la filière sera impactée par le coût de l’alimentation animale, la hausse du coût des intrants, la main d’œuvre, l’énergie et le transport.

Rabobank estime l’augmentation des coûts de matières premières alimentaires à 5% en moyenne notamment concernant le maïs et le soja.

En parallèle, Rabobank indique que la tendance générale pour 2022 pour les protéines animales dans leurs ensembles est à une croissance continue bien que la filière porcine se développe plus lentement quand la filière bovine devrait  se contracter légèrement.

La reprise en cours du cheptel porcin chinois sera le principal moteur de croissance des marchés mondiaux en 2022.

Les quelques éléments clés à retenir :

  • Amérique du Nord : la production et les prix se maintiendront soutenue par la demande.
  • Europe : Rabobank estime que la demande de volaille devrait augmenter malgré l’augmentation des coûts quand la production de viande porcine devrait se stabiliser
  • Chine : La production porcine devrait continuer d’augmenter de même que la production avicole (…)

Accédez à la ressource