Mis à jour le 28/05/2020

Selon un communiqué de l’Agence International de l’Energie la pandémie de Covid-19 a déclenché la plus forte baisse des investissements énergétiques mondiaux de l’histoire, avec des dépenses qui devraient plonger dans tous les grands secteurs d’activité (des combustibles fossiles aux énergies renouvelables).

Début 2020, l’investissement énergétique mondial était en bonne voie pour une croissance d’environ 2%, ce qui aurait été la plus forte augmentation annuelle des dépenses en six ans.

Après la crise , l’AIE prévoit une chute de 20%, soit près de 400 milliards de dollars, par rapport à l’année dernière.

Accédez ici à la ressource

 

Donner votre avis