Mis à jour le 29/04/2022

Depuis la guerre en Ukraine, l’Italie est résolue à réduire sa dépendance au gaz russe d’ici 2025. A savoir que l’Italie est l’un des plus gros consommateurs européens de gaz et que le pays importe 95% de son gaz, dont 45% provenant de Russie.

Selon le Premier ministre Mario Draghi, l’unique solution stratégique sur le long terme résiderait à ce jour dans les énergies renouvelables.

Le gouvernement italien a donné récemment son accord pour 6 nouveaux parcs éoliens terrestres.

Quant aux parcs éoliens offshore, le sujet est plus épineux pour plusieurs raisons :

  • la circulation en mer Méditerranée est dense
  • les installations sont plus complexes et coûteuse
  • les installations pourraient nuire esthétiquement au paysage

En témoignent les nombreux projets éoliens offshore qui n’ont pas abouti ces dernières années. Malgré tout certains projets reste possible comme celui porté la société Renexia qui prévoirai de monter un parc d’éoliennes flottantes au large de la Sicile (190 turbines au total).

 

Accédez à la ressource