Mis à jour le 20/12/2019

Dans le cadre de l’accord de libre-échange entre les USA, le Mexique et le Canada, les agriculteurs américains devraient disposer d’un meilleur accès aux exportations de produits laitiers, d’œufs, de blé et de volaille, et les salariés de l’automobile devraient obtenir des salaires plus élevés. De plus, l’accord devrait permettre de sauver des dizaines de milliers d’emplois aux USA. De son côté, le Canada est un partenaire important des USA dans le domaine de l’énergie. À noter que le nouvel accord préserve un mécanisme de règlement des différends commerciaux, comme demandé par le Canada.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis