Mis à jour le 20/12/2019

Après avoir augmenté la production de produits laitiers et avicoles depuis 2017 jusqu’à l’autosuffisance dans ces produits, le ministère qatari de l’Environnement et des Municipalités veut se lancer à l’export d’ici fin 2019. Initialement, le ministère a intensifié ses efforts pour accroître la production locale de bétail afin d’augmenter la quantité de viande et de lait produits localement, et ainsi assurer la sécurité alimentaire du pays. À noter que le cheptel du Qatar, qui comprend les volailles, chameaux, moutons, chèvres et vaches, a atteint 1,6 million de têtes en 2018.

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.

Donner votre avis