Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 23/09/2022

 / 

Alors que selon le Programme des Nations unies pour l’Environnement, 32% des émissions de méthane d’origine humaine sont liées aux effluents d’élevage,~100 nations se sont engagées à réduire les émissions de méthane de 30% d’ici 2030 à l’occasion de la COP26.

La priorité fixée est de commencer par réduire l’impact du cheptel bovin mondial, estimé à 1,5 Md de têtes. Dans ce contexte, l’UE, le Royaume-Uni et le Japon demandent aux grandes entreprises de rendre compte des émissions de niveau 3.

Accédez à la ressource