Mis à jour le 25/09/2020

La Direction Générale du Trésor a édité un rapport sur l’impact de la crise sanitaire sur l’économie mondiale. Si les prévisions pour 2021 sont toutes positives, les économies avancées seraient les plus longues à retrouver un niveau d’avant-crise. L’activité de la zone euro s’établirait à -7,9% en 2020 pour revenir à +6,3% en 2021 mais avec des disparités importantes entre les Etats : +8,4% pour l’Espagne, +5,5% pour l’Italie et +4,5% pour l’Allemagne fortement impactée par la baisse des échanges internationaux.

En 2020, le commerce international verrait son activité baisser de -10% et de -11% pour la France, dont le niveau d’exportations a fortement diminué à cause de la crise dans les pays de la zone euro, ses principaux clients.

Les prévisions pour le commerce mondial en 2021 s’élèvent à +6,1% mais les incertitudes persistent quant à l’évolution de l’épidémie dans les pays et l’impact des mesures de restriction et de relance mises en place par les Etats pour la contrer.

Accédez au rapport complet

 

Donner votre avis