Mis à jour le 20/10/2020

Dimanche 18 octobre, le gouvernement italien a approuvé un projet de loi de finances à hauteur de 39 Mds d’€ pour contrer les impacts de l’épidémie de Covid-19 sur l’économie nationale. En partie financé par le déficit budgétaire, 18 Mds d’€ seront issus du plan de relance européen « Next Generation » adopté en juillet à Bruxelles, pour lequel l’Italie est le principal bénéficiaire avec près de 209 Mds d’€.

Parmi les secteurs concernés par cette aide, la filière santé se verra octroyé un montant de 4 Mds d’€ par notamment l’embauche de personnel médical et l’achat de vaccins.

Les prévisions annoncent un déficit budgétaire à hauteur de 10,8% du PIB en 2020 puis 7% en 2021. Grâce au plan de relance, les économistes planifient une croissance du PIB de 6% l’année prochaine. Le plan de relance est actuellement en cours d’élaboration et devrait être présenté avant la fin de l’année, après le vote du Parlement.

L’Italie est actuellement le pays européen le plus touché par le virus du Covid-19. On déplore à la mi-octobre près de 36 000 victimes de la maladie et le Gouvernement met en place de nouvelles mesures de restrictions pour limiter la propagation du virus.

Accédez à la source

 

Donner votre avis