Mis à jour le 29/04/2022

36 acteurs de la filière cosmétique (producteurs, marques, associations dont Henkel, l’Oreal ou encore Unilever) ont créé un consortium appelé EcoBeautyScore dont le rôle est de proposer un système de notation environnementale des produits cosmétiques.

Ce système d’évaluation et de notation devra tenir compte de la formule, de l’emballage et de l’usage des produits.

Objectif : aider les consommateurs à faire des choix durables en matière de produits d’hygiène et de beauté.

Accédez à la ressource