Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 02/09/2022

 / 

Selon les données de l’Union Végétarienne Coréenne (KVU) le marché coréen de la viande alternative a augmenté de 35 % entre 2020 et 2021, atteignant une valeur de 13,9 M USD. Il y a deux ans, l’organisme indiquait que le véganisme avait triplé dans le pays au cours des dix années précédentes, tandis que près d’un cinquième de la population réduisait sa consommation de viande.

Selon le ministère de la sécurité alimentaire et pharmaceutique de Corée du Sud, le plan national de 2022 comprendra pour la première fois des directives officielles sur les protéines alternatives, aucun cadre réglementaire pour approuver la vente de produits à base de protéines alternatives en Corée du Sud n’existant pour le moment.

Accédez à la ressource