Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 07/09/2022

 / 

Quand une société décide d’étendre ses activités à l’international, cela signifie bien plus que de créer un service commercial export. Toutes les composantes de l’organisation sont impactées, de nombreux processus sont changés, des nouveaux besoins apparaissent. La société est aussi confrontée à de nouvelles questions : langue, normes, gestion des contrats, douanes, impôts, logistique, droit des affaires, droit du travail, difficultés opérationnelles… Il faut donc bien préparer la société et l’ensemble de ses collaborateurs. En bref, il faut une stratégie.

Par où commencer, quelle méthode adopter, comment trouver de l’aide et des conseils ?

Benoit Armange, Stategic Planning Manager de la société CL Corporation, ainsi que Emilie Héliès, Directrice Export de la société Magsi, ont proposé aux entreprises bretonnes, dans le cadre de la 6ème édition de l’Open de l’International à Rennes, une réunion d’informations sur ce thème.

 

Contenu :

  • L’international : quelques constats
  • Les menaces et les freins
  • Construire sur le long terme versus saisir une opportunité
  • Préparer plutôt que subir !
  • Se donner les moyens de réussir
  • L’impact opérationnel de l’internationalisation
  • Le facteur temps

 

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.