Mis à jour le 29/04/2022

Le rapport de l’IRENA (International Renewable Energy Agency) démontre que la voie de la décarbonation du secteur du transport maritime international est possible.

Il rappelle en effet que le transport maritime est un secteur clé de l’économie mondiale, 90% des échanges s’effectuant via les océans.

Ce rapport analyse la maturité technologique des carburants renouvelables adaptés au transport maritime international et détaille les options et les actions nécessaires pour améliorer la décarbonation du secteur.

Quelques éléments mis en avant :

  • L’alliance efficacité énergétique et carburant vert ou renouvelable doit être confortée;
  • A moyen terme, la production et l’usage de l’hydrogène vert devrait être un axe prioritaire dans le décarbonation de la filière;;
  • L’ e-ammoniac renouvelable jouera un rôle majeur dans le futur (l’un des carburant alternatif qui gagne en crédibilité au même titre que l’hydrogène). Il est beaucoup moins cher à produire que l’hydrogène et le méthanol. De plus, les technologies de synthèses sont déjà mûres.

Accédez à la ressource