Mis à jour le 20/10/2020

Votre activité à l’international vous amène à expédier et/ou à recevoir des marchandises en colis express.

Vous connaissez les acteurs de la chaîne logistique que sont les expressistes tels que DHL, UPS, TNT, Chronopost, …, et les commissionnaires de transport et douane comme Bolloré Logistics, Schenker, Heppner, …, mais comment savoir lequel de ces opérateurs répondra de manière la plus appropriée à votre demande ?

Afin d’orienter les entreprises bretonnes dans leur choix, et d’ éviter des déconvenues, deux acteurs de cette chaîne (Chronopost Interntional et Bolloré Logistics) sont intervenus dans le cadre d’un webinaire et ont présenté leur champ d’intervention en apportant – à l’aide de cas de figures – les bases de réflexion sur le type de transport et service à privilégier.

 Que faut-il retenir de ce webinaire?

 

Retour de Pascale Le Borgne  – Conseillère Internationale

L’essor du E-commerce, notamment depuis la crise sanitaire, a vu exploser le marché du colis express.

Ce webinaire fut l’occasion de différencier les prestations de services apportées par un expressiste (prise en charge de colis < 30 kg et 85 % en « door to door ») et un commissionnaire de transport, chacun acheminant les colis grâce aux hubs internationaux.

L’expressiste comme le commissionnaire de transport a ses spécificités mais étudie avec le client la solution la plus adaptée à son besoin

Pour ce qui est de Chronopost, le traitement des opérations se fait essentiellement selon 2 Incoterms (DAP et DDP même si ce dernier Incoterm n’est pas recommandé). Un simulateur sur leur site internet permet le calcul des droits de douane à payer dans le pays destination

Bolloré Logistics, quant à lui, répond à tous types demandes (du petit colis au conteneur). Par ailleurs, et contrairement à l’expressiste qui ne gère pas d’importations, le commissionnaire de transport bénéficie d’une compétence « douane », ce qui lui permet de gérer toutes sortes de procédures douanières, des régimes douaniers particuliers (perfectionnement actif et passif, admission temporaire, entrepôt douanier), au dédouanement centralisé national, autoliquidation de la TVA, AI2, …

Les deux acteurs se complètent puisqu’ils travaillent régulièrement en étroite collaboration pour optimiser les coûts de transport

Des cas pratiques concernant l’expédition de produits (agro et biens de consommation) en UE et export vers pays tiers ont été présentés par les deux intervenants, y compris les documents nécessaires à ces expéditions

En conclusion, selon vos besoins à l’international, l’expressiste et/ou le commissionnaire de transport étudient avec vous la solution la plus adaptée à votre attente.

Téléchargez la présentation

 

 

Donner votre avis