Mis à jour le 10/02/2021

Première touchée par la COVID-19, la Chine a mis en œuvre des moyens considérables pour être la première à en sortir. Cela n’a pas été sans problèmes à un moment où, à l’épidémie, est venue s’ajouter une guerre commerciale violente l’opposant aux Etats-Unis. Pourtant, et malgré la chute brutale de son économie au début de l’année, la Chine affichera un PIB positif dès 2020, en l’occurrence de l’ordre de 1.9% selon le FMI. Une réelle performance dans le pays le plus peuplé du monde et donc par nature très exposé au virus !

En avance sur ses concurrents, tous touchés plus tard et encore souvent « empêtrés » dans cette pandémie planétaire, la Chine a su réorienter son économie en aidant et privilégiant certains secteurs d’activité, en mettant le cap sur une écologie en ligne avec l’accord COP 21 et en signant tout dernièrement le plus grand accord commercial de la planète, le RCPE. Ce dernier, qui concerne 2 milliards d’habitants, permettra de créer une gigantesque zone de libre-échange entre la Chine, les 10 pays de l’ASEAN, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle Zélande. Autant de nouvelles opportunités qui s’ouvrent aux sociétés étrangères et en particulier aux entreprises françaises et donc bretonnes !

 

C’est sur cette thématique que Pierre Dhomps, dirigeant de la société ENERGIE 7 International et prestataire agréé de BCI en Chine, est intervenu auprès des entreprises bretonnes.

Thèmes abordés

  • L’impact sévère du COVID en Chine se cumulant avec la guerre douanière avec les Etats-Unis et provoquant une dégradation de l’image de la Chine dans le monde.
  • Les mesures fortes à la fois pour endiguer l’épidémie et pour sauver une économie vacillante
  • La reprise et l’apparition d’une Chine nouvelle de l’après-COVID
    • Les conséquences sanitaires : un retour à la vie d’avant le COVID
    • Les conséquences politiques entraînant de nouveaux positionnements
    • Les conséquences économiques consécutives à de nouvelles directives
    • Les conséquences écologiques dans la mouvance de l’accord de Paris (COP 21)
    • L’apparition de nouvelles opportunités dans un contexte nouveau
  • Le RCEP, plus grand accord commercial de la planète affectant 2 milliards de personnes

Téléchargez la présentation 

 

Vos avis (1)

  1. Publié le 9 février 2021


    EXCELLENTE PRESENTATION ET WEBINAIRE. MERCI.

Donner votre avis