Mis à jour le 21/02/2022

La Chine a renforcé les restrictions liées au développement et à l’usage des jeux vidéos alors que le secteur a vu son CA augmenter de + de 6% en 2021 pour atteindre 41,2 Mds EUR ; Aucune licence n’a en effet été validé depuis juillet 2021.

En parallèle le pays a vu disparaître 14 000 sociétés évoluant dans l’édition de jeux vidéos entre juillet et décembre 2021.

C’est dans ce contexte que l’on voit une croissance forte des fusions et acquisitions à l’étranger à l’image de la société TENCENT (une des plus grande société de jeux vidéo au monde) qui aurait fait l’acquisition de plus de 100 studios chinois et étrangers l’an passé selon un article du Monde de février 2022.

Le Financial Times précisant en début d’année que le géant Chinois se développe fortement à l’étranger et comptabilise 44 transactions en 2021 contre 17 en 2020 dans les secteurs des jeux mais aussi de la vente en ligne, de la santé et de la Fintech.

Au cours des dernières semaines, Tencent a par ailleurs augmenté sa participation dans la société finlandaise de jeux mobiles Supercell et a investi dans Monzo, la banque en ligne britannique.

Accédez à la ressource