Mis à jour le 20/10/2020

Selon une étude de la COFACE, les entreprises chinoises allongent leurs délais de paiement majoritairement à cause de difficultés financières liées à la crise sanitaire. Fixés en moyenne entre 71 et 107 jours, les entreprises sont de plus en plus nombreuses, + 23%, a demandé des délais supérieurs à 120 jours. Certains secteurs sont particulièrement touchés comme l’énergie, la construction et les TIC.

Dans l’automobile, la part des sociétés ayant + de 10% de leur chiffres d’affaires en délais de paiement supérieur à 120 jours est de 28%. Part qui atteint 30% dans le transport et la construction ; 29% dans l’énergie. Un indicateur inquiétant qui reflète que ces entreprises sont en situation de risque financier.

Toujours d’après la COFACE, les économies asiatiques verraient l’augmentation de leur croissance à seulement +0,3% en 2020, c’est-à-dire -4,3 points par rapport à 2019 (4,6%).

Accédez à la ressource

 

Donner votre avis