Télécharger en PDF

 / 

Mis à jour le 15/09/2022

 / 

D’ici 2030, le gouvernement canadien ambitionne de réduire l’utilisation d’engrais de 30% au niveau national afin d’atteindre ses objectifs climatiques. Dans ce contexte, 550 M$CA d’aides ont été annoncés pour que les agriculteurs du pays réduisent drastiquement leurs émissions de GES.

Dans une étude, Fertilizer Canada estime qu’un agriculteur possédant ~400 ha de colza et ~400 ha de blé et qui réduit ses émissions de 30% risque de voir son profit réduit de 38 à 40,5 k$CA par an, soit une perte totale de 400 M$CA pour les producteurs de blé et de 396 à 441 M$CA pour les producteurs de colza.

Accédez à la ressource