Mis à jour le 11/01/2022

Un peu moins pénalisées que d’autres en 2020 (- 9 %), les exportations de boissons bretonnes se dirigent vers une bonne reprise cette année.

Les performances sont avant tout soutenues par la progression de nouveaux débouchés et une clientèle fidèle pour les eaux minérales  et autres boissons rafraîchissantes, alors que les segments alcoolisés restent plombés par une demande américaine et chinoise en berne.

 

Infographies : 

Évolutions observées au sein du Top 5 des clients des boissons bretonnes

Évolutions des échanges trimestriels bretons dans les boissons entre 2017 et 2021

Envie de lire la suite ?

L’intégralité de ce contenu est disponible pour tous les adhérents de Bretagne Commerce International.

Si vous êtes déjà adhérent, connectez-vous pour profiter de l’ensemble de cet article.