Mis à jour le 04/07/2019

La digitalisation du commerce international s’accélère avec la technologie Blockchain.

Conçu pour aider les entreprises à développer leurs activités internationales en leur offrant un niveau d’information des transactions bancaires supérieur aux standards actuels, ce nouveau service améliore la rapidité et la traçabilité des opérations et permettra aux entreprises de recevoir un service de paiement optimisé et plus transparent.

Sylvain Letort et Gilbert Cordier de la Société Générale sont intervenus lors d’une réunion d’information auprès des entreprises bretonnes dans le cadre de la 7ème édition de l’Open de l’international.

Que faut-il retenir ?

 

Retour de Cindy Le Guern – Conseillère en développement international au sein de BCI

On retiendra de cette réunion d’information que la technologie blockchain booste le trade finance.

La Société Générale a fait une présentation tournée sous l’angle « application concrète de la blockchain » au travers d’une démo de we.trade, plateforme innovante soutenue par 13 banques dans 14 pays européens, qui permet d’échanger des flux de paiements sécurisés.

L’intérêt pour les entreprises bretonnes a été de visualiser :

-toutes les étapes d’une transaction entre un acheteur et un vendeur, de manière sécurisée à chaque nœud de la chaîne;

-la possibilité de mettre en place une garantie de paiement et un service de financement du différé de paiement.

Demain, les banques souhaitent offrir un service complet sur l’ensemble de la Supply Chain en faisant intervenir des parties prenantes autres que des banques, telles que : sociétés de transport routier et maritime, des agences qui émettent des certificats qualités, des assureurs-crédits, les douanes….

On peut résumer les bénéfices de cette techno en 3 mots clefs pour les opérations commerciales :

-sécurité

-traçabilité

-transparence

 

Téléchargez la présentation PDF

Donner votre avis