Mis à jour le 03/03/2022

Le portail de l’intelligence économique et stratégique propose une analyse de la stratégie mise en place par les pays scandinaves qui attirent de plus en plus les leaders du numérique pour l’implantation des datacenters.

Le Danemark, la Suède et la Norvège tentent en effet de se rendre attractif en combinant expertise technologique et environnementale,  les IT s’avérant polluant et énergivore.

Le monde compterait aujourd’hui  8000 datacenters (dont 2600 aux USA)  ce qui représenteraient 3% de la consommation électrique mondiale (système de refroidissement, ordinateurs fonctionnant H24 etc.). Or le développement du big data devrait encore accentuer la tendance.

Ces 3 pays mettent en avant leur expertise numérique et la fiabilité de leur réseau combiné aux efforts portés sur la fourniture  d’énergie vertes. 60% de l’électricité est produite grâce au ENR contre, environ, 38% dans le reste de l’Europe.

Le portail de l’IE met ici en avant quelques projets mis en place en Norvège et en Suède.

Accédez à la ressource