Mis à jour le 29/04/2022

En Allemagne, les habitants consommeraient moins de viandes selon un communiqué du gouvernement. En moyenne 2kg par habitant : -1,2 kg de porc, -600g de bœuf et -200g de volaille.

Cette diminution s’expliquerait par le choix des Allemands pour un repas plus équilibré à base de plantes. La pandémie peut aussi avoir joué un rôle car les Allemands sont moins allés aux restaurants et évènements durant cette période.

La production et l’importation de viandes s’en retrouve donc impacté.

En ce qui concerne les produits transformés à base de viande de porc et bœuf, l’importation a chuté de 6,8%. L’importation de viande de volaille est restée inchangée cependant.

Quant à la production nette, les chiffres parlent aussi d’eux-même par rapport à 2020 :

  •  2,4 % de moins de porc ont été produits
  • 1,6 % de moins pour la viande bovine
  • 1,6 % de moins pour la volaille.

L’Allemagne aurait atteint en 2021 un taux d’autosuffisance, d’auto-approvisionnement en viande de 121%.

Accédez à la ressource